Parc Chlorophylle - parc forestier récréatif de Manhay à Dochamps

Arrêter animations

Animation 23

Préau

L’exploitation est plus intensive dans les forêts de conifères, qui occupent près de la moitié de la superficie des forêts de Wallonie, que dans les forêts de feuillus. La croissance des conifères est rapide.

Depuis plus d’une dizaine d’années, les forestiers ardennais reboisent de plus en plus souvent à l’aide de feuillus, comme les chênes et les hêtres, afin d’avoir une bio-diversité du milieu forestier.
Ils sélectionnent les arbres qui ont le moins de chances de se développer harmonieusement et les éliminent. Ils permettent ainsi une meilleure croissance des arbres les plus importants et les plus prometteurs.

Animation  :

  • Marquage : les forestiers taillent une encoche dans l’écorce du tronc et y gravent le sceau de l’administration forestière.
  • Abattage : les arbres sont abattus par les exploitants forestiers ayant acheté les droits d’abattage.
  • Elagage : quand l’arbre a été abattu, il faut retirer toutes les branches afin de nettoyer le tronc. On utilise les grosses branches comme bois de chauffage ( bûches ).
  • Débardage : le tronc est amené vers un chemin ou une route, grâce à de grosses machines mécaniques ou au cheval, méthode plus respecteuse de la forêt.
  • Sciage : les troncs sont amenés vers la scierie pour être découpés en planches ou en tronçons suivant les différentes utilisations prévues.
  • Séchage : les planches ( ou parfois les troncs eux-mêmes ) doivent souvent être stockés pendant des mois, afin de sécher complètement.

Animation : Le bois, matériau naturel et noble revient à la mode depuis un certain nombre d’années, notamment en ce qui concerne l’aménagement intérieur.

 

Retourner au plan